Autour du moteur
Démarrage étoile-triangle de moteurs triphasés

Démarreurs automatiques étoile-triangle SDAINL EM [t-head1]

Boutons-poussoirs
 
Contact permanent

K1 : relais temporisé env.  10 s

Q11 : contacteur réseau

Q13 : contacteur étoile

Q15 : contacteur triangle

 

Boîte à 2 boutons

Auxiliaire de commande
I = marche
0 = arrêt

Raccordement d'autres auxiliaires de commande  paragraphe Auxiliaires de commande pour démarrage étoile-triangle

Principe de fonctionnement [t-head3]

Le bouton-poussoir I actionne le contacteur étoile Q13, dont le contact à fermeture Q13/14–13 met sous tension le contacteur de ligne Q11. Q11 est appelé et couple le moteur M1 en schéma étoile avec la totalité de la tension. Q11 et Q13 s'auto-alimentent par le contact à fermeture Q11/14–13 et Q11 s'auto-alimente en outre via Q11/44–43 et le bouton-poussoir 0. Simultanément, le relais temporisé K1 est mis sous tension avec le contacteur de ligne Q11. Après écoulement du temps défini, K1 ouvre le circuit Q13 via le contact inverseur 15–16 et ferme le circuit Q15 via 15–18. Le contacteur étoile Q13 retombe.

Le contacteur triangle Q15 est appelé et couple le moteur M1 avec la totalité de la tension. Simultanément, le contact à ouverture Q15/22–21 interrompt le circuit Q13 et bloque ainsi le redémarrage pendant le fonctionnement du moteur.

Un redémarrage n'est possible qu'après coupure préalable via le bouton-poussoir 0 ou en cas de surcharge, via le contact à ouverture 95–96 du relais thermique F2 ou le contact à fermeture 13–14 du disjoncteur-moteur ou du disjoncteur.


Mentions légales © 2009 by Moeller GmbH   Top